28 février 10

Tempête et assurances quoi faire en cas de dégâts ?

La tempête Xynthia a dévasté l'ouest de la France dans la nuit de samedi à dimanche et c'est l'une des plus violentes depuis celle de 1999. On dénombre au moins 40 morts et pas moins d'un million de foyers ont été privés d'électricité. La Vendée et la Charente-Maritime, ont connu d'importantes inondations.

Vous avez subi des dégâts dus à la tempête ? Comment faire pour être indemnisé par les assurances.

En premier lieu il faut savoir que toute assurance multirisque habitation (obligatoire) comporte une garantie tempête.

Prenez si possible des photos des dégâts et sauvegardez vos biens encore intacts (bâche...). Recherchez toutes les factures afférentes aux biens détériorés. Contactez au plus vite votre assureur qui vous précisera le passage d'un expert. Les documents à fournir à l'assureur sont un descriptif précis des dommages et une liste chiffrée de tous les objets détériorés.

Sachez qu'il n'est pas indispensable d'attendre la déclaration de catastrophe naturelle pour être indemnisé en cas de tempête, de chute d'arbre ou de toit envolé mais nécessaire dans le cas d'inondations.

Dans le cas d'inondation, il faut attendre la déclaration de catastrophe naturelle publiée au journal officiel. A partir de là, vous avez 10 jours pour déclarer votre sinistre auprès de votre assureur.

Si votre maison a subi des dégradations, vous êtes couverts par la garantie tempête de votre multirisque habitation et si votre logement est inhabitable, l'assurance prend aussi en charge votre relogement.

Votre auto a été écrasée par un arbre ? c'est l'assurance auto qui entre en compte. Vous êtes assuré au tiers, vous n'êtes pas couverts. Assurance tous risques, vous êtes couverts, mais vous payez la franchise inscrite au contrat.

Pour les bâtiments annexes, piscines, clôtures, ils sont couverts si mentionnés dans le contrat.

Quelque soit les dégâts que vos biens ont subi, contactez au plus vite votre assureur qui vous donnera toutes les explications et la marche à suivre en fonction du contrat souscrit.